Gospel Reflections

DIMANCHE DE PAQUES

Mathieu, 28 : 1-10

Feast Day Reflection by Sœur Adrienne Kapela

Published: April 15, 2017


Pour  croire en la résurrection de Jésus, faut-il croire au tombeau vide?

Il est bien vrai que ce ne peut pas être un fait historique, ce qui est historique, c’est le témoignage des apôtres qui avaient vécu avec  Jésus  et qui ont proclamé l’avoir vu vivant après sa mort.

La résurrection de Jésus n’est pas une information d’une des nouvelles qui tombent sur nos moyens de presse. Personne n’en connait l’heure, elle n’a aucun témoin et demeure dans le secret de Dieu cependant elle est une affirmation de foi: Jésus est vivant à jamais.

Personne n’a vu se produire la résurrection du Christ. Dans l’Evangile de saint Matthieu nous lisons que le matin, il se fit un tremblement de terre,   l’Ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre et s’assit dessus. Cette pierre que roule l’Ange, c’est  le signe visible de la victoire de Dieu sur la mort.

La découverte du tombeau vide n’est pas en lui- même le fait de la résurrection, il en dépend directement et donc il en témoigne à sa manière. Il met les saintes femmes, les premiers témoins devant un fait brutal et accompli.

L’Ange invite ces  femmes à témoigner auprès des disciples ;  Jésus les envoie vers « ses frères » oubliant l’abandon et le reniement de ceux-ci, il continue à les appeler: « ses frères. »

« Il n’est pas ici, car  il est ressuscité des morts » : telle est  le point central de notre foi.

Que ce soit l’ange qui l’exprime montre que cette foi a pour origine une révélation de Dieu dans le cœur des croyants.

La résurrection du Christ est aussi notre résurrection; il est le premier–né d’entre les morts. Et de même qu’il est mort pour nous, il est aussi ressuscité pour nous.  D’où  nos faiblesses, nos fermetures, sont bousculées comme la pierre du tombeau. Nous voici, alors appelés à une existence nouvelle et éternelle.

Jésus invite ses frères à partir pour la Galilée où il va les rencontrer, c’est là où ils l’ont rencontré pour la première fois ; ils vont de nouveau se mettre à sa suite. Ils vont maintenant recevoir la nouvelle force d’accomplir ce que Jésus attend d’eux.

Jésus continue à demander à chacune de nous de revenir et de le rencontrer là où nous l’avons rencontré pour la première fois, dans notre vie quotidienne, notre Galilée où nous renouvelons notre  foi en Jésus. Pleine de nouvelles forces, nous pouvons proclamer: ALLELUIA, IL EST VIVANT!  IL EST RESSUSCITE DES MORTS!

« View all Gospel Reflections