Gospel Reflections

LA CANONISATION DE SAINTE JULIE

Matthieu 7, 15-20

Feast Day Reflection by Sœur Godelieve Ziunga

Published: June 22, 2016

Read Matthieu 7, 15-20

“Méfiez- vous des faux prophètes qui viennent à vous déguiser en brebis, au-dedans sont des loups rapaces. C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Read More…


Aujourd’hui, 22 juin 2016, nous célébrons l’anniversaire de la canonisation de notre fondatrice, sainte Julie BILLIART. Il y a 47 ans en effet, depuis que Mère Julie a été proclamé sainte de l’Eglise universelle par le bienheureux le Pape Paul VI. C’est une journée de reconnaissance et d’action de grâce pour nous ses filles et qui voulons reconnaitre les bienfaits de Dieu à travers la vie de notre Mère bien aimée.

L’Evangile d’aujourd’hui, nous parle de l’arbre et de son fruit. Dans notre monde, pour le bonheur de l’homme Dieu fait pousser  plusieurs arbres. Parmi ces arbres, il y en a qui produisent des fruits et d’autres non. La question est de savoir si tous les fruits sont comestibles c’est-à-dire s’ils sont pour le bien  être de l’homme. Le Christ nous fait savoir que seuls les fruits  comestibles sont utiles à l’homme, car ils contribuent à sa croissance. L’homme reconnait l’arbre à ses fruits, puisque chaque arbre se distingue par ses fruits. Un bon arbre ne produit que de bons fruits et un mauvais arbre, des mauvais fruits. Cet arbre qui produit de mauvais fruits ne sert à rien d’autre qu’à procurer de l’ombre et de l’air à l’homme.

Qu’est-ce que le Seigneur veut nous dire à travers ces versets? Le Seigneur nous dit qu’aucun homme bon ne peut poser des actions mauvaises. C’est vrai? Un homme bon par nature peut  un jour s’énerver,  gronder, etc. Puis après, s’excuser. Il reste bon. Car un homme bon tire du bien du trésor  de bien que contient son cœur. Il est important que nous sachions qu’un homme mauvais ne pose des actes qui sont bons puisqu’il tire du mal de son trésor que contient son cœur. Car la bouche de l’homme exprime ce dont son cœur est rempli.

Le Christ nous invite à faire le bien pour cela, l’homme doit juger, doit discerner pour savoir si l’acte qu’il  va poser est bon ou mauvais. Si cela n’aura pas des conséquences  dans la vie de son prochain. Il doit écouter attentivement le message évangélique pour savoir ce que Dieu lui communique, car Dieu ne veut  que le bonheur  de l’homme. Mais il sait de quoi  l’homme est capable, car son cœur est malade et compliqué.

C’est le Christ seul qui transforme le cœur de l’homme. A l’instar de notre sainte fondatrice, demandons la grâce de la fidélité, de l’amour et de discernement pour que nous soyons de ceux (celles) qui accomplissent la volonté de Dieu.

 

« View all Gospel Reflections