Gospel Reflections

FETE DES MORTS SAINTS

Jean 6, 37-40

Feast Day Reflection by Sœur Victorine Mansanga

Published: November 02, 2016


Hier, nous avons célébré dans la joie la solennité de tous les saints qui ont vécu leur vie selon les béatitudes. Aujourd’hui, l’Eglise nous propose de nous souvenir de nos fidèles défunts et de prier plus spécialement pour tous ceux qui nous ont été chers et qui nous ont précédés dans le royaume de Dieu afin qu’ils vivent dans la paix et la lumière de Dieu.

Lorsque nous sommes affectés par la souffrance de la mort après avoir perdu un être cher, nous nous sentons perdus, abandonnés à nous-mêmes. Nous nous enfonçons dans notre chagrin avec des yeux tournés sur nous-mêmes que nous nous ne voyons pas le regard affectueux de Jésus qui nous apporte sa paix et soulage notre peine. Je sais que les souvenirs de nos proches qui nous ont quittés nous rendent tristes, mais au lieu de nous laisser accabler par le chagrin comme des gens sans espérance, prions la miséricorde de Dieu pour toutes ces âmes chères. Jésus lui-même a ressenti cette douleur lorsqu’il a pleuré son ami Lazard. Le pleure de Jésus nous montre qu’il n’est pas insensible à notre souffrance, mais nous ne sommes pas attentifs au signe de sa présence.

Nous ne pouvons percevoir le regard de Dieu qu’avec les yeux de la foi. Malheureusement dans la plupart de cas il nous arrive même de perdre la foi au maitre de la vie. J’ai commencé à penser à cette réflexion au retour d’un deuil d’une maman. Elle a perdu sa fille qui a laissé six enfants. Cette maman a pleuré toute la nuit. Aucune de nos paroles de consolation n’a pu la calmer. En la voyant pleurer je me disais si Jésus étais ici il allait avoir pitié de cette maman et redonner la vie à sa fille comme il l’avait fait pour Lazard, le frère de Marie et Marthe. Aujourd’hui seule l’espérance nous fait croire à la résurrection des morts et à la vie du monde à venir. Jésus a accepté de souffrir pour rejoindre l’homme dans sa souffrance. C’est ce qu’il a vécu sur la croix. Puisque Jésus est passé par la mort pour rejoindre son père, la mort est inévitable pour nous. C’est l’unique chemin qui conduit vers le père et nous permet de rencontrer celui qui a vaincu la mort. Ici sur terre, nous sommes comme des voyageurs et des étrangers à la recherche de notre destination finale.

Dans l’évangile d’aujourd’hui, Jésus met l’accent sur la volonté du père qu’il est venu accomplir. Cette volonté est qu’il ne perde personne de tous ceux que le père lui a donnés. Jésus nous rassure qu’il les ressuscitera au dernier jour. Par ces paroles, Jésus nous explique clairement la mission pour laquelle il a été envoyé ici sur terre: celle de sauver tous les hommes et les faire entrer dans la nouvelle vie.

Malgré que la mort nous sépare de nos êtres chers, demandons au seigneur de nous aider à vivre ce jour dans un esprit de foi et d’espérance. En pensant à nos fidèles défunts, prions la miséricorde de Dieu pour que leurs âmes reposent dans sa paix dans son royaume et que la lumière de leur vie illumine et guide nos pas.

Pendant que nous prions pour les âmes de nos proches, ayons aussi une pensée spéciale pour les âmes des victimes de la guerre et des catastrophes naturelles dont leur mort n’est connue que par le maitre de la vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

« View all Gospel Reflections